Slovénie en van, tout ce qu’il faut savoir

Catégories L'Europe, Les Balkans, Slovénie
Nous avons découvert des paysages magnifiques lors de notre roadtrip en van en Slovénie.

En Slovénie, on a été bluffés par la beauté des paysages, de la nature et la gentillesse des Slovènes. Après 17 jours de road trip en Slovénie en van, on vous livre dans cet article de notre blog de voyage nos Tops 5 sur la Slovénie :

  • Séjour Nature, les immanquables : notre top 5 des Spots Nature à ne pas rater.
  • Que faire en Slovénie : notre top 5 des choses à faire avant de quitter la Slovénie.
  • Vie en campervan : chose à savoir et bons plans pour voyager en van en Slovénie.

La couleur du lac de Most na Soci en Slovénie est d'un bleu qui semble irréel.

Découvrir les paysages incroyables de la Slovénie

Suite à la lecture de guides de voyage, nos 1ères idées ont été confirmées par les Slovènes rencontrés. On s’est surtout attardés sur l’ouest de la Slovénie (qui semble le plus riche en termes de paysages) et plus particulièrement le parc National de Triglav. Une merveille. Mais aussi à la région des vins et une petite partie du Sud.

La Slovénie, un pays dont nous n’attendions pas grand-chose… et finalement un vrai coup de cœur.

Notre itinéraire en van et étapes en Slovénie

Pour information, si nous n’avions pas eu un léger problème mécanique avec notre van nous aurions plutôt continuer vers Kranjska Gora après Bled et redescendu le Vrsic Pass ou la Russian Road (connue pour ses zigzags et paysages à couper le souffle). Mais nous avons traversé les Alpes Juliennes et avons aussi profiter de ses très beaux paysages.

Retrouvez les plus belles étapes de la Slovénie dans notre blog de voyage.

1/ En prendre plein les yeux, Le Top 5 des endroits Nature

Notre top 5 se trouvent dans le parc Triglav…c’est vous dire !

  • 1.1/ L’ascension du mont KRN

Fan de randonnée, vous avez surement prévu de faire la randonnée du Mont Triglav, plus haut sommet de la Slovénie et qui apparaît même sur le drapeau du pays. Nous aussi, mais début juin, encore trop de neige pour notre petite chienne. On a eu la chance d’être bien aiguillé par un ami Slovène, Alek, qui connait bien le parc Triglav. Il nous a fait découvrir une autre randonnée qui vaut largement le détour. Nous avons tellement aimé que nous avons écrit un article dédié à cette randonnée sur notre blog de voyage. Par ailleurs, la Slovénie est un pays taillé pour les randonneurs, alors n’hésitez pas !

Meilleur paysage lors de la marche du Mont KRN, des airs de Machu Pichu au Pérou.

  • 1.2/ Le lac de Bled et de Bohinj

> L’attraction phare de la Slovénie est bien sur le lac de Bled.
En effet, il est très beau, parfaitement photogénique (avec sa petite île centrale) et à une température incroyable de 20° (quand les autres lacs sont aux alentours de 10-14°). Par contre, revers de la médaille, il y a beaucoup de monde. Nous avons eu de la chance, il a plu dans la journée, ce qui a fait fuir une bonne partie des visiteurs.

La magnifique vue sur le lac de Bled en Slovénie.

Une superbe petite marche (qui démarre au sud-ouest du lac) mène à un magnifique point de vue (ci-dessus). Compter 40 mins de marche, 1,5km et 270m de dénivelé positif (aller) jusqu’au sommet Velika Osojnica à 756m d’altitude. 6km pour faire le tour du lac, une belle ballade (surtout le nord). La grimpette jusqu’au château…

Attention, en juin 2018, les Gorges Vintgar (au Nord de Bled) étaient toujours fermées.

Les gorges de Vintgar dans le village de Bled étaient fermées en Juin 2018.

Les gorges de Polklujska en Slovénie sont moins touristiques que celles de Vintgar.

> Le lac de Bohinj.
A 25km et moins d’1/2h en voiture de Bled, n’oubliez pas le lac de Bonhinj. 11km pour en faire le tour et plus frais que son voisin, le lac de Bohinj a tout de même de beaux atouts. Tout d’abord, il est beaucoup moins fréquenté ! Déjà ! Ensuite, il est également très beau, certes, il n’a pas de petit îlot central, mais à certains endroits, sa couleur est juste folle.

Le magnifique lac de Bohinj pas loin de Bled en Slovénie.

Très appréciable de s’y baigner, de se balader, il y a d’ailleurs un parcours éducatif pour les enfants dans la prairie (à l’ouest du lac).
Un ferry emmène (possible d’y aller à pied depuis l’ouest du lac, environ 4km et 400m de dénivelé positif), à la Savica Waterfall, mais apparemment, elle n’est pas incroyable. Peut-être que ça vaut le coup pour la vue, on ne pourra pas vous le confirmer.

La belle prairie autour du lac de Bohinj en Slovénie.

  • 1.3/ Parcourir la Soča River

A pied, en kayak, en canoë, en canyoning ou rafting… on ne peut que vous conseiller de profiter du merveilleux spectacle qu’offre la Soca River. Un bleu magnifique, une eau limpide, on se demande quel genre de colorant ils ont pu y mettre pour la rendre si belle. Pour les amateurs de pêche, on y trouve d’ailleurs une truite endémique de cette rivière (attention au coût du permis, il est hors de prix). De notre côté, après l’avoir longé à pied, nous avons également choisi de la descendre en canoë unipersonnel (pour plus de sensation). Un super moment, seuls sur la rivière mi-juin, Romain, moi et notre guide Yacob.

Descente de la rivière Soča en canoë dans le parc national de Triglav en Slovénie.

Comptez 45€ pour environs 2h de descente. Faisant déjà du kayak, on a trouvé ça un peu facile, heureusement quelques rapides nous ont un peu secoué. Ne pas hésiter à prévenir si vous n’êtes pas un débutant. Ils nous auraient emmener à un endroit différent si on les avait prévenus. Nous ça s’est très bien passé avec Soca Trip (basé en plein centre de Kobarid). Ils ont même gardé Huaca (notre chienne) dans leurs locaux pendant tout le temps de l’activité !

Si vous avez le temps, renseignez-vous sur le Soca Trail, une marche de 20km apparemment au top. Comme ce n’est pas une boucle (donc après soit il faut faire demi-tour, soit il faut aller récupérer le van d’une façon ou d’une autre) et que nous n’avions pas le temps d’organiser cela comme il faut, on a malheureusement abandonné l’idée.

  • 1.4/ Les très belles Gorges de Tolmin

Les Tolminska Korita, une belle petite marche que nous avons beaucoup aimée ! Au Sud du Parc National de Triglav, ces gorges sont vraiment belles. Pas très long, environ 1h30 pour faire le tour du circuit recommandé, vous aurez de très beaux panoramas. Eau turquoise, pont suspendu, roche coincée créant une petite chute d’eau… La ballade est autorisée pour les toutous, notre petite Huaca a même eu le droit à une friandise en guise de ticket d’entrée (5€ par adulte).

Les gorges de Tolmin au sud du parc national de Triglav en Slovénie.

  • 1.5/ La marche historique de Kobarid

L’Historical trail de Kobarid vaut vraiment le détour. Rien de bien méchant – 5km et peu de dénivelé – cette petite randonnée est aussi belle qu’intéressante. Côté histoire, elle vous fera marcher sur les pas de la Ière guerre mondiale. Avec ses monuments aux morts, un chemin de croix, un ossuaire gigantesque (avec les os de plus de 7000 italiens tués sur le front), le musée de la IWW, le pont Napoléon Ier…

Le chemin de croix de la marche historique de Kobarid en Slovénie.

Côté paysages, la magnifique Soča River, des petits sentiers aménagés magnifiquement mènent à la très belle chute de Kozjak (15 mètres), petits ponts de pierre, pont en bois suspendu…bref à ne pas manquer.

La cascade de Kozjak, magnifique et plus impressionnante en vrai, à Kobarid.

L’office du tourisme donne une petite brochure explicative sur cette marche.
A savoir, la plus grande cascade de Slovénie (30 mètres) se trouvent à Bovec mais on a fait notre choix !

Le pont Napoléon dans la ville de Kobarid en Slovénie.

En bonus, et en dehors du parc National de Triglav, on a beaucoup aimé le Parc Rakov Skojan. Un peu plus au Sud-Est que le château de Predjama (environ 1/2h en voiture) il y a de nombreux parcours de randonnée dans ce parc et de très beaux paysages.

Tunnels, grottes, trous dans la roche, pont de pierre, le parc Rakov Skojan en Slovénie.

2/ A découvrir en Slovénie, le Top 5 à faire

Hors Parc Triglav bien sûr !

  • 2.1/ Découvrir la capitale, Ljubljana

Capitale de la Slovénie, Ljubljana est une ville vraiment agréable à visiter. Pas très grande, il est facile de la découvrir à pied en 1 ou 2 journées. Nous on a commencé par grimper au château qui domine la ville (on ne l’a pas visité car interdit au chien).

Vue sur le château de Ljubljana en Slovénie.

Ça donne une bonne vue sur la ville, et un point de départ pour notre visite. On a bien aimé le petit marché central, avec ces fruits et légumes frais. Il y a plein de petits camions juste à côté qui servent à manger.

Marché central de Ljubljana, la capitale de la Slovénie.

On a cherché les bâtiments construits par l’architecte designer slovène Joze Plecnik, comme le National & University Library, l’église Cerkev sv. Jakoba… mais pour tout vous avouer, on n’est pas très réceptifs à son art… on vous laisse juge.

University de Ljubljana, oeuvre de l'architecte slovène Joze Plecnik.

On a aimé se perdre plus au nord Est de la ville, dans le quartier arty de Medelkova (pas très vivant de jour) et manger notre 1er Cevapčiči à Das Ist Walter, au top (le pain Lepjnja… hum délicieux) !

Quartier Arty de Medelkova à Ljubljana, capitale de la Slovénie.

Et plus au Sud pour boire un verre le long de la rue Eipprova Ulica. Il y a plein de petits bars avec une ambiance sympa et pas trop cher.

Goûter à la cuisine locale en Slovénie, comme les cevapcici.

Dans le centre, on s’est laissé tenter par une glace maison à la Gelateria Romantika…très bonne et les goûts sont originaux. Comme par exemple : parmesan, concombre, irish coffee ou qui nous tient à coeur, vanille-huile de courge avec la vanille Bourbon de la Réunion !!!
Et profitez-en pour aller voir le pont aux Dragons, le Dragon est l’emblème de la ville, alors ça vaut un petit détour !

Le dragon de Ljubljana, l'emblème de la ville, de leur bière... en Slovénie.

Pour se balader un peu avec notre toutou, on a poussé jusqu’au parc Tivoli à l’ouest de la ville. Un grand parc pas loin de la Brasserie de la bière Union, une des 2 bières slovènes : Union et Lasko.

  • 2.2/ La route des vins à Vipava

Vous aimez le bon vin (et notamment le vin blanc) ? Ne ratez pas la région de Vipava Valley en Slovénie. Elle est réputée pour ces domaines viticoles et ces très bons vins blancs. Egalement des vins Orange, mais on n’a pas eu la chance d’y goûter (simplement pas trouvé). En rouge vous trouverez du très bon Merlot, comme le Teran.

Vous pouvez visiter les différents récoltants de la région (le mieux est de récupérer leurs coordonnées et horaires d’ouverture directement à l’office du tourisme de Vipava). Et/ou goûter à différent vins directement à ce même office du tourisme, la Vinoteka. Incroyable mais vrai… Vous pourrez goûter 10 différents vins (selon vos préférences, rouge, blanc…) gratuitement si vous acheté au moins 1 bouteille. Et quelqu’un vous conseille de façon très éclairée en fonction de vos goûts !
D’après nous, ce système devrait être généraliser… partout !

La Vinoteka à l'office de tourisme de Vipava, région du vin en Slovénie.

  • 2.3/ L’incroyable château de Predjama

Le château de Predjama vaut le détour (si vous ne faites pas la moitié du pays rien que pour ça bien sûr). Seule l’entrée est payante, vous pouvez tout à fait venir le voir gratuitement. Un bel édifice construit dans la montagne juste à côté de la ville de Postojna. C’est assez impressionnant.

L'impressionnant château de Predjama en Slovénie.

Pas loin, se trouvent d’ailleurs les grottes de Postojna et plus au Sud, celles de Skocjan. Nous ne les avons pas faites, car après avoir vu des photos, ça nous a fait penser à la Grotta Frasassi que l’on a visité en Italie. Donc la décision n’a pas été dure à prendre.

  • 2.4/ Goûter à la gastronomie locale

La gastronomie slovène est assez récente, mais nous on a aimé. Bien moins vaste que notre cuisine française, c’est un mix original des cuisines frontalières…

Si vous le pouvez, essayez de goûter au Idrijski Zlikrofi… le 1er plat slovène à avoir obtenu le statut d’origine contrôlée en 2010. Il s’agit de pâtes (petits raviolis) fourrées à la pomme de terre, à la graisse de porc, aux oignons et aux herbes. (La photo n’est pas de nous, on a complètement oublié d’en prendre, trop faim !)

Plat-typique-slovene-idrija-slovenia-pates-fourrees-blog-voyage

Comme son nom l’indique, il vient de la ville d’Idrija, mais c’est trouvable ailleurs également. Ça peut être un plat principal comme une entrée… servi avec de la viande en sauce (mouton), ou autre. Personnellement, on a beaucoup aimé !

N’hésitez pas aussi à goûter : au Prekmurska Gibanica (dessert), bon, mais assez bourratif à notre goût, à la truite de Soca, au cevapcici et au miel local…il y en a de toute sorte ! Et ça vous rappellera surement les nombreuses ruches colorées que vous risquez de croiser sur votre route. On a pas pu tout tester, voici d’autres idées pour goûter à la gastronomie Slovène.

Les ruches sont colorées en Slovénie, vous en verrez un peu partout.

  • 2.5/ La côte Slovène à vélo !

Pour les amoureux de vélo, je pense vraiment que cette étape est immanquable, surtout si on veut découvrir la côte Adriatique sans se confondre dans la masse touristique concentrée à Piran ! Je regrette que nous n’ayons pas eu le temps de le faire, mais justement, on préfère partager cette info !

47km de côte (aller-retour) sur une piste totalement aménagée qui relie les villages de Koper, Izola et Portoroz. Et apparemment les paysages changent tout au long du parcours (plage, vignes, villages, tunnels...).
Très peu de côte (juste 2 bonnes montées), donc à priori accessible à tous !

Pour tout savoir sur la piste cyclable de la côte adriatique en Slovénie : voici un article qui explique tout !

3/ La vie en van en Slovénie, à savoir

  • 3.1/ Le camping sauvage en Slovénie :

>> Le camping sauvage est interdit en Slovénie et apparemment les autorités sont assez strictes à ce sujet, surtout avec les camping-cars, plus visibles. Certains amis slovènes nous l’ont confirmés. Personnellement, nous avons fait 17 nuits de camping sauvage en Slovénie sans aucun problème (de début à mi/fin-juin), en restants discrets autant que possible. Peut-être que c’est la saison qui veut ça. Des amis se sont faits réveiller en pleine nuit à Kranska Gora à la même période mais sans amende… On ne peut que vous conseiller d’éviter la haute saison et de rester discret (ne pas s’étaler…).

La vie en van en Slovénie, aucun problème en basse saison.

>> Trouver vos spots pour dormir en van en Slovénie : pour la Slovénie nous avons utilisé l’application smartphone Park4Night la plupart du temps et avons trouvé notre bonheur. Vous pouvez retrouver ces spots sur la carte au début de l’article. A savoir, il y a peu de barre de limitation de hauteur… au top !

Trouver des spots pour le campervan en Slovénie était assez facile.

  • 3.2/ Les routes en Slovénie :

>> L’état des routes : l’état des routes est ok, voir bien la plupart du temps. Concernant les routes qui montent dans les sommets du parc Triglav c’est assez aléatoire. Mais si nous avons réussi avec notre vieux van au moteur sous puissant, vous devriez pouvoir vous en sortir. Attention par contre, certaines routes nous semblent vraiment étroites pour des camping-cars.

Les plus belles routes de Slovénie avec un van en road trip en Europe.

>> Vignette : il faut acheter une vignette pour rouler sur les autoroutes slovènes (elle s’achète dans les stations services pour des durées limitées). Personnellement, nous avons eu cette info à la fin de notre trip en n’avons eu aucun problème (en même temps nous n’avons pris quasiment que des routes secondaires). Mais si nous l’avions su dès le départ, nous l’aurions acheté. Prix 2018 (1 semaine : 15€, 1 mois : 30€, 1an : 110€).

  • 3.3/ Se recharger en eau :

Nous n’avons pas rencontré de problème pour se recharger en eau en Slovénie. Après on n’est pas un camping-car, notre consommation en eau est très faible (environ 35L pour 2 sur 2 ou 3 jours). Du coup, les petits points de source (potable) dans les villes et sur la route, ou même l’eau de rivière (dans le parc Triglav) nous ont suffi (l’eau est même très bonne).

  • 3.4/ Autres infos

>> Essence : Le prix de l’essence est le même dans tout le pays (pas besoin de chercher la station la moins chère). En Juin 2018 le prix du diesel était d’environ 1.35€, soit un peu moins cher qu’en France.

>> Toilettes : peu ou pas de toilettes publiques comme nous avons en France. Par contre, on trouve facilement des toilettes de chantiers (comme lors des festivals), généralement propre.

>> Feux : comme beaucoup de pays européens (hors France), il faut avoir ses feux de croisement allumés à toute heure de la journée.

Voilà, tous nos conseils pour préparer et profiter d’un voyage en Slovénie.
En espérant que cet article vous donnera envie de découvrir ce merveilleux pays encore méconnu.
N’hésitez pas à nous écrire un petit message si vous avez des questions ou des spots préférés en Slovénie. Ou juste si vous avez aimé notre article.

Retrouvez ici tous nos articles pour plus de voyages en Europe !

 

2 commentaires sur “Slovénie en van, tout ce qu’il faut savoir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.