Rando et musique, le Kabar à Mafate, késako ?

Catégories Activités, La culture, La Réunion, Rando
Paysage de montagne lors de la marche pour aller au kabar de Mafate

Alors commençons avec la minute instructive de l’article.

Kabar mafate : « Kabar » est un mot créole qui vient des « Services Kabaré », d’origine malgache.

Ce sont principalement les esclaves qui organisaient ces célébrations lors d’événements importants, en l’honneur des ancêtres ou pour favoriser la récolte. Ils chantaient leurs peines et leurs maux, en se languissant ou en accélérant le rythme.

Aujourd’hui, à l’île de la Réunion, un Kabar est devenu un rassemblement festif, autour de la musique, avec en tête de file, le maloya, mais pas que. Par ailleurs, en ce qui concerne le maloya, je ne peux que vous conseiller d’aller fouiner sur le web car il y a là tout un monde à découvrir.

Mais le plus intéressant dans ce Kabar, c’est qu’il se déroule dans le cirque de Mafate.

Mafate est sûrement le plus connu des 3 cirques naturels du Piton des Neiges (Mafate, Cilaos et Salazie), un vrai joyau de l’île de la Réunion. C’est le seul accessible uniquement à pied ou par hélicoptère. Vous imaginez donc que le dépaysement est total.

Deux-Bras>Aurère, une ballade de santé !

  • Randonnée pour Aurère par la Rivière des Galets :
    • Comptez environ 3h
    • Distance : 6,4KM
    • 705m de dénivelé
    • Marche de difficulté moyenne.

Partant de l’ouest de l’île, la direction toute indiquée pour cette excursion vers Mafate est de commencer le chemin par la Rivière des Galets (rebaptisé Rivière Ze Caillou par nos soins !).

A noter que là, 2 options s’offrent à vous :

  • La remontée des 12km de la rivière à pied (environ 2H30), assez fastidieuse et il faut le dire, loin d’être exceptionnelle niveau paysage
  • Remonter toute la rivière par 4×4 pendant environ 30 minutes pour arriver au lieu dit « Deux-Bras » pour commencer la vraie randonnée (Aller simple : 7€/pers si plus de 3 personnes – 20€ pour un groupe de moins de 3 personnes – contacts en fin d’article)

Vous aurez compris à ma description que nous avons opté pour la 2ème solution, bien plus pratique. Pour avoir déjà fait la route à pied, je peux vous jurer que l’on ne se fait pas avoir 2 fois !

Sous un ciel bleu et un beau soleil, nous nous retrouvons à 10 sur le plateau du pick-up, à jouer les équilibristes au fil des cours d’eau que l’on doit traverser de part et d’autre de la route. Après 1/2H passée à se la jouer Indiana Jones en cavale, on arrive au lieu dit « Deux-Bras » (253m d’altitude), point de départ de la randonnée.

Vue panoramique de la marche Deux Bras - Aurère à Mafate

A partir d’ici, immersion directe dans Mafate

Au pied de la montagne, à l’ombre du Piton des Calumets, des pierres savamment placées dans le lit de la rivière nous invitent à passer les pieds au sec.

Soyez préparés car même si la 1ère traversée se fait généralement sans trop de passage humide, on est généralement obligés de se tremper les pieds au moins une fois sur le trajet. Alors pour ceux qui aiment marcher les semelles sèches prévoyez une autre paire ou préparez-vous à peaufiner votre technique du chausser-déchausser !

Au bout d’1 petite heure, on se retrouve à mi-chemin au point dit de « La Porte » (270m), mais pas de souci à craindre, le chemin n’est vraiment pas difficile, une jolie balade. On continue, ensuite en passant par Source Cabris, jusqu’au Cap Miné (650m) et là, commence la partie la plus ardue du sentier.

Ca grimpe un peu plus dur qu’auparavant dans une série de lacets serrés, mais pas de crainte à avoir, en prenant son temps, ça passe gentiment… Après cette partie un poil plus physique, 2H45 après avoir embarqué dans le 4×4, on arrive enfin à Bord Bazar (950m), en face du Piton Cabris.

Randonnée pour rejoindre un kabar à Mafate par la rivière des galets

Arrivés là-haut, Aurère est en vue, le trekking est terminé, on se pose donc sur la table de pique-nique, pour se récompenser de quelques petits gâteaux bien mérités.
Après cette halte, c’est le moment décisif du choix de l’emplacement du bivouac. Vu le nombre de personnes attendus, ça va être la bonne vieille technique du 1er arrivé, 1er servi !

Arrivée à Mafate, installation du camping

Il est 11H et nous nous rendons compte que nous sommes loin d’être les premiers sur place. A savoir qu’à la Réunion, le camping est une institution quasi-religieuse. Il n’y a qu’à faire un tour près des aires de pique-nique un samedi ensoleillé pour s’en rendre compte.

Après s’être rendu à l’évidence que si nous voulons avoir un endroit sympa, il va falloir jouer des coudes, nous trouvons un jardin bien sympa. En plein soleil, avec douche et toilettes, un épais tapis d’herbe propice à la sieste et quelques vaches au loin…

Seul problème, c’est le jardin d’un habitant…

Ni une, ni deux, nous allons donc rencontrer la personne pour savoir s’il serait possible de bivouaquer dans son jardinet idyllique en l’échange d’une modique somme. En fait, nous avions raté le panneau, mais en effet, ce monsieur propose de poser des tentes dans son jardin pour 2€/pers., tarif de camping imbattable pour le lieu et les 1ères commodités !

En plus, avec sa femme, ils proposent café, bouchons et samoussas pour se restaurer un peu, que demander de mieux !

Une fois posés, nous partons à la découverte du village d’Aurère, qui ne compte pas plus de 90 habitants. D’ici, vous n’aurez pas de mal à trouver des endroits pour admirer le Piton de la Fourche. Ou, un peu plus loin, le majestueux Piton des Neiges.

C’est très agréable, on ne croise que des visages souriants, l’échange est facile et loin d’être forcé. Nous croisons donc des locaux, bien sûr. Mais aussi des métropolitains, des allemands, des anglais, le Kabar commence à avoir sa petite renommée !

Nous rentrons ainsi au campement pour organiser un petit apéro improvisé. A noter que la vente d’alcool est réglementée. A partir de 18H, il n’est plus possible d’acheter une goutte d’alcool sur la totalité du site. Il faut donc, soit prévoir ses réserves, soit rester sobre. Ce qui est aussi une bonne option dans un cadre comme celui-ci !

Emplacement de camping à Aurère au coeur du cirque de Mafate à la Réunion

Le Kabar de Mafate, un immanquable de la culture réunionnaise !

Maloya, reggae, ragga et bonne humeur.

Le soleil se couche peu à peu et la musique se fait de plus en plus présente. Nous incitant à la suivre. Nous voilà donc fins prêts à se lancer enfin dans l’ambiance du Kabar. C’est donc parés de nos plus beaux pulls et de nos fidèles frontales (primordiales) que nous nous dirigeons vers la scène. Nous arrivons au point d’entrée des concerts. On doit s’acquitter du droit de passage (7€) pour enfin pénétrer dans l’arène.

Là, 2 scènes se font face, comme pour enclaver le public au sein d’un duel musical. Le public grossit d’heure en heure. L’ambiance monte au rythme des groupes de reggae, rap, maloya, ragga… Pour atteindre son paroxysme au cœur de la nuit réunionnaise.

Les scènes de concert à Aurère pour le kabar mafate

Après avoir usé nos semelles des heures durant, nos jambes nous rappellent qu’elles ne seraient pas contre un peu de repos. Nous décidons donc de les écouter et de se diriger vers notre campement.

Sur le retour, nous partageons un moment avec les groupes de fêtards repoussant le sommeil, éparpillés le long du chemin.

Un arrêt chant autour du gratteur de guitare du coin. Un autre arrêt pour partager un verre de rhum arrangé avec les copains d’un soir. Un autre pour philosopher avec le gramoun (papy en créole) qui profite de cette fréquentation inhabituelle pour dispenser ces paroles pleines de sagesse…

Bref, après tous ces arrêts, nous arrivons enfin à nos tentes. Une quinzaine de blagues plus tard, nous nous endormons sous un ciel à couper le souffle.

La randonnée du retour : redescente d’Aurère>Deux Bras

Quelques heures de sommeil plus tard, rapide petit déj pour prendre des forces avant la descente puis direction la douche. Rien de mieux que se rincer à l’eau bien fraîche de bon matin pour relancer la machine.

Nous remballons nos couches d’un soir pour se lancer dans la redescente. On évite ainsi les bouchons sur le chemin et l’attente pour se dégotter une place dans un 4×4 afin d’achever cette randonnée en beauté (le mieux étant de réserver son trajet retour).

Nous prenons donc toutes nos affaires, ainsi que tous nos déchets.

En effet, comme le dit  l’association Met Ansanm Mafate qui organise le Kabar Mafate Festival : « Si tu es capable de monter avec 1kg de marchandises comment ne pas être capable de redescendre avec 300g de tes propres déchets… », à méditer…

Bref, nous entamons la redescente le cœur léger et des sourires « tranch’ papaye », avec une seule idée en tête. A quand la prochaine ?

Infos pratiques

Récap randonnée Deux-Bras => Aurère

Dénivelé + : 705 m / Dénivelé – : 25 m
Altitude au départ : 250 m / Altitude à l’arrivée : 930 m

0H00 : Deux Bras, en arrivant de la ville de Rivière des Galets (itinéraire n° 1) Remonter la Rivière des Galets en traversant celle-ci à plusieurs reprises (passages aménagés susceptibles d’évoluer en fonction des pluies)
0H30 : Lieu dit «La Porte» (2 entrées de tunnel bâties en hauteur, de part et d’autre de la Rivière des Galets, et un grand câble en travers de la vallée). Monter à gauche (inscription sur un gros rocher), direction Aurère, Ilet à Malheur
1H00 : Carrefour, quelques mètres après la Source Cabris : monter à gauche, direction Aurère.
Carrefour : monter à gauche vers Aurère, Ilet à Malheur
Passage au Cap Miné, à l’aplomb du Piton Cabri (rambarde de protection)
2H45 : Bord Bazar (oratoire), fin de la montée : prendre à gauche, direction Aurère.
3H00 : Aurère ; 3 gîtes, boutiques

Autres infos utiles

  • Après les pluies, les sentiers dans la rivière sont dégradés et il faut se mouiller les pieds pour la franchir. Donc une paire de savate ou de chaussure de rechange n’est pas de trop.
  • Demandez conseil à votre chauffeur lors de votre appel pour prendre rendez-vous.
  • En saison des pluies il est conseillé de mettre ces affaires dans un sac plastique (poubelle). Si vous prenez la pluie en court de route vos vêtements dans le sac resteront au sec.
  • Possibilité de gardiennage de voiture sur la commune de la Rivière Des Galets. Demandez le contact à votre chauffeur, il saura vous renseigner.
  • Le cirque de Mafate est un site exceptionnel, fragile et isolé. Merci de ramener vos déchets, les habitants et la nature vous en remercieront.

    Numéros de téléphones utiles

  • PGHM secours en montagne :   +262 (0)2 62 930 930
  • Info sentier :    +262 (0)262 37 38 39
  • Météo :    0892 68 08 08
  • Numéros Transport 4×4 :
    • TIMON : 0692 76 76 68
    • THIBURCE RENATO: 0692 08 00 47
    • LEGROS ALAIN: 0692 82 86 36
    • THOMAS ALAIN: 0692 62 82 10

1 commentaire sur “Rando et musique, le Kabar à Mafate, késako ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *