Roadtrip en van au Danemark

Catégories Danemark, L'Europe, Scandinavie
Visiter la rue passante de Nyhavn dans le centre de Copenhague au Danemark

Visiter le Danemark

Le Danemark est, comparé à l’Europe, un pays de taille tout à fait raisonnable, et pour dire la vérité, pas le plus sexy du monde. Plat (le sommet le plus haut fait 171m d’altitude), il était pour nous plutôt un passage entre l’Allemagne et la Scandinavie. Et pourtant, il y a largement de quoi faire au Danemark !

Notre périple au Danemark

Ne voulant pas trop nous éloigner de Copenhague (pour prendre le pont vers Malmo en Suède), nous ne sommes pas montés plus haut qu’Aarhus, la 2ème ville du Danemark.

Cyclistes, lacs, arc en ciel, quartier indépendant, retour en enfance…le Danemark a de quoi surprendre.

A) Tønder / Møgeltønder, petites villes charmantes

Arrivés par le Nord de l’Allemagne, nous avons fait notre 1ère halte à Tønder et Møgeltønder. Charmant mais pas inévitable, on a aimé y passer une après-midi.

Se clamant la plus vieille ville du pays, cette ville aux petites maisons typiques a des influences germaniques. Quelques rues piétonnes avec son église et sa vieille pharmacie. On en fait assez rapidement le tour.

Les ruelles de maisons blanches à Tonder, plus vieille ville du Danemark

Un peu plus loin (1/4h en voiture), le village de Møgeltønder. On y trouve le château de Schackenborg, toujours habités par la famille royale, ainsi que son jardin… Pour se rendre à ce fameux château, vous passerez surement par la rue principale du village « Slotsgaten ». Très kitch avec ses maisons colorées en toit de paille, mais plutôt esthétique.

La rue Slotgaten à Mogeltonder au Danemark qui mène au château royal

B) Ribe, une vieille ville pleine d’histoire

Encore une fois, certainement la ville la plus vieille du Danemark, allez savoir laquelle est-ce en fait. En tout cas, de notre point de vue, plus intéressante que ses voisines plus au Sud. Déjà de taille un peu plus conséquente tout en restant facilement visitable à pied en 1 journée (hors visite de musée), on a aimé découvrir son histoire.

Les vieilles maison classées de Ribe, une petite ville charmante au Danemark

Sa Cathédrale (plus vieille également) en plein centre vaut un petit arrêt, un bel orgue au fond de la grande allée menant à l’autel. En ville, beaucoup de maisons sont classées, et ça se comprend. Certaines ont l’air de tenir comme par magie. Petites, biscornues, pas droite du tout…

La cathédrale de RIbe au centre du quartier historique de la ville

Découvrez Ribe en anecdotes

On a beaucoup aimé la visite gratuite (de mai à Septembre, environ 45 minutes) faite par un homme habillé comme les anciens veilleurs de nuit (visite en anglais ou danois). Cela explique bien l’histoire de la ville, des charmantes bâtisses… et ce avec beaucoup d’anecdotes sympa, on recommande. Par contre, on recommande aussi de faire…pas comme nous et de choisir la visite de 22h (20 ou 22h). Celle de 20h est blindée de monde car plus accessible en termes d’horaire. C’est vivant, mais il faut jouer des coudes pour suivre et bien entendre le récit du veilleur bien veillant.

Visite guidée gratuite à Ribe par un homme habillé en veilleur de nuit de l'époque

C) Retour en enfance à Legoland

Entrée du parc Legoland à Billund au Danemark

Oui, un parc d’attraction c’est toujours sympa histoire de faire le plein de sensation. Et puis, c’est le parc Lego…alors ça nous parle. Comme pour à peu près tous les parcs, on vous conseille de faire les activités les plus sympa tôt le matin histoire de ne pas avoir trop de queue. Une application smartphone vous permet de savoir en temps réel le temps d’attente pour chaque attraction, et d’Est en Ouest, le parc se visite en 20/30 mins grand max.

Découvrir les personnages tel que Batman et retourner en enfance à Legoland

Surtout pour les nostalgiques…

Si vous cherchez des sensations fortes, ce n’est pas le meilleur parc au monde, seul 2 ou 3 sont vraiment cool et le parc est un peu vieillissant. Mais pour passer une journée sympa, varier entre sensations, films Lego en 3D et découvrir le Danemark en miniature Lego… allez-y !

D) Silkeborg, la région des lacs

Sur notre route vers Aarhus, nous cherchions un peu de nature et on a trouvé. Silkeborg est la région des lacs et des collines (dont le plus haut sommet du Danemark, le mont Møllehoj et ses incroyables 171m, non je ne suis pas ironique du tout…).

Silkeborg, la région des lacs et collines au Danermark

Malgré cette platitude, cette région est très belle et vaut le détour pour ceux qui aiment se balader, marcher, faire du vélo, du kayak, des tours en bateau. Bref, nous on y a passer 1 belle journée. Les sentiers sont assez clairement indiqués et par beau temps on vous le conseille vivement.

Marcher, faire du vélo ou du kayak à Silkeborg, la région des lacs au Danemark

E) Aarhus, 2eme plus grande ville du pays

A Aarhus, on a fait un mix entre culture et nature. On a aimé se balader en ville, visiter le musée ARoS (16€/pers.) et son fameux Heaven « le roof top Arc en Ciel d’Olafur Eliasson » au dernier étage.

Visiter le dernier étage arc en ciel du musée ARoS à Aarhus au Danemark

9 étages en tout allant de l’enfer au paradis. Peintures, sculptures, photos, vidéos… il y en a tout pour les goûts et le musée est bien pensé, on passe d’un étage à un autre très facilement.

Sculpture de 5 mètres au musée ARos à Aarhus au Danemark

Dans le centre, une belle cathédrale (entrée gratuite) dans les rues passantes. Et un peu plus loin (10 mins à pied), un streetfood market (marché couvert) où tout donne envie. Les prix sont assez haut, mais c’est le cas dans tout le reste de la Scandinavie…

Petite plage de pêcheurs au sud de Aarhus au Danemark

Aux alentours d’Aarhus

Environ 4km plus au Sud de la ville, on s’est arrêté côté front de mer. Une belle petite plage bordée de barques de pécheurs. Et sur la route, le Dyrehaven, un parc animalier gratuit où les daims et leurs petits sont en liberté. Si vous venez avec de la nourriture, attendez-vous à perdre toute notion d’espace vital. Il y a aussi des sangliers, mais dans un enclos à part.

Se balader avec des rênes et leurs petits au parc animalier Dyrehaven à Aarhus

F) Les contes de fées d’Odense

La petite sirène, la Reine des Neiges, le Vilain petit canard ou encore la Petite fille aux Allumettes… Ça vous parle ? Et oui, la ville d’Odense, située au centre de l’île de Funen est la ville du célèbre « Hans Christian Andersen ». Vous y trouverez nombreux rappels dans toutes les villes : statues, musées, gravure…

Statue de Hans Christian Handersen à Odense, sa ville natale au Danemark

Pour les amoureux des vieux contes, n’hésitez pas à faire un stop dans cette ville qui se visite facilement à pied. De nombreuses rues piétonnes et un joli jardin rendent la ville agréable et si comme nous vous vous y rendez mi-août, vous tomberez en plein Flower Festival.

Visiter Odense, la ville de Hans Christian Andersen pendant le Flower Festival

G) L’île de Møn, petite de taille…

…mais pleine de ressources ! On avait envie de se poser un peu et ne pas faire trop de route. Møn est l’endroit parfait. L’île peut se visiter en vélo et a de nombreux atouts.

Découvrez les falaises de craie et d'argile blanche sur l'île de Mon au Danemark.

  • N° 1 : Møns Klints

    Ses falaises de craie et argile blanche et son eau turquoise (à l’Est de l’île). Très belles, vues d’en haut, et ludiques de la plage. 128m de hauteur dans lesquelles se nichent les derniers faucons sauvages du Danemark et des fossiles sont apparemment coincés dans la falaise.

Les escaliers qui descendent au pied des falaises de craie et d'argile de l'île de Mon.

  • N° 2 : Les fresques médiévales

    Des églises médiévales avec des fresques très naïves qui représentent la bible (entre autre celles de Keldby et de Elmelunde). Vous pouvez en visiter plus…mais les fresques sont sensiblement toujours les même.

Visiter l'église de Elmelunde sur l'île de Mon au Danemark

Les fresques médiévales naïves présentes dans les églises de Mon au Danemark

  • N° 3, 4, 5… mais encore…
    • Pour les amoureux de poterie, la matière 1ère présente sur l’île fait que naturellement vous retrouvez beaucoup de « keramik » sur l’île. Arrêtez-vous pour découvrir l’art de Møn.
    • Visiter gratuitement la boutique/fabrique de bonbon « Møn Bolcher » (même si vous repartirez sûrement avec un petit quelque chose). Appelez avant car ils ne sont pas en fabrication tous les jours.
    • Découvrez les nombreux tombeaux mégalithiques de l’île de Møn. Sur la route vous verrez comme des petites collines entourées où non de pierres…ce sont en fait des tombes. Les plus grandes se situent proche de Røddinge.

Visiter la fabrique de bonbons à Mon au Danemark

H) Les falaises blanches Stevns klints

Si vous ne voulez pas faire de détour sur l’île de Møn, rendez-vous aux Stevns Klints. Au moins aussi beaux, ses falaises se situent sur l’île de Zealand, sur la côte proche de Vallø et Køge (petites villes sympa). Une très belle balade avec de nombreux arrêts (centre d’informations sur les couches géologiques de Stevns, phare, église). Ça vaut le détour sur le chemin de Copenhague.

Les falaises de craie et argile blanche de Stevns Klint sur l'île de Zealand au Danemark

I) Copenhague, la capitale Danoise

Christinia, la ville-libre au sein de Copenhague

Flâner dans la capitale du Danemark, Copenhague… peut être agréable, surprenant, sympa, gênant…oui comme partout, cette Capitale a plusieurs facettes qui représentent bien la mentalité Danoise.

Panneau d'entrée et sortie du quartier de Christinia à Copenhague, Danemark.

Avant de parler du Copenhague centre, design, rafraîchissant, touristique, on voulait juste faire un point sur ce qui nous a le plus surprit. Le quartier, ou plutôt la ville libre de Christinia. A Haderslev, le gérant du Streetdome skatepark nous en avez parlé, mais je dois dire qu’on ne l’avait pas vraiment pris au sérieux. En même temps, il faut le voir pour le croire.

Comment est née Christinia ?

Ce bout de Copenhague à 2 pas du centre-ville est « indépendant ». Ces 22 à 40 hectares de camp militaire ont été délaissés et immédiatement squattés par des Danois en 1971. Contre toute attente, il a été reconnu  » expérience sociale  » par les pouvoirs publics Danois et bénéficie à partir de là, de ses propres lois, règles. On y rentre et sort tout à fait normalement, sauf qu’une fois à l’intérieur, les photos et vidéos sont interdits, car les gens vivent leur vie un peu comme bon leur semble.

Des petits bars et brasseries locales, des échoppes, des tags. Les gens y construisent leur atelier, leur maison au bord du lac sans règle d’architecture particulière. De la récup, de la débrouille, mais tout ça avec style en sans loyer à payer. Les gens semblent libres, les chiens aussi. Super pour notre Huaca qui pouvait se promener en ville sans laisse…mais pas 100% sereins car les habitants semblent avoir une affection particulière pour les pitbulls.

Maison construite par un habitant de Christinia, la ville-libre à 2 pas de Copenhague au Danemark.

Le plus étonnant c’est que tous fument du cannabis de façon tout à fait légale dans tous les coins. Et surtout, on retrouve partout des petits stands de cannabis sous toutes ses formes, shit…bref (après de nombreuses dérives, les autorités Danoises ont tout de même interdit les drogues dures). Incroyable, à la fois bon enfant et décontenançant. On s’est renseigné mais on a toujours pas toutes les réponses (ont-ils des lois sur la propriété, les délits ou crimes…) et autant dire que ça a fait jouer notre imagination.

Après toutes ces années, en 2012, les pouvoirs publics ont décidé de récupérer ce territoire. C’est même étonnant qu’ils n’aient pas essayé avant à notre avis. Et ont laissé jusqu’en 2018 à ses habitants pour… le racheter. Affaire à suivre. C’est en tout cas, ce qui nous aura le plus marqué et dépaysé.

Copenhague, capitale vivante et cosmopolite

Ensuite bien sûr, vient le Copenhague auquel on s’attendait. Moderne, élégant mais assez décontracté. Avec de beaux musées comme le Ny Calsberg Glypotek, des places agréables, des boutiques de design Danois. Un endroit parfait pour les amateurs de vélo, il y a des pistes cyclables un peu partout et il semblerait que les Danois soient des cyclistes aguerris. De même que leur emploi du temps semble souple car à 15/16h, tout le monde est dehors.

Visiter la rue passante de Nyhavn dans le centre de Copenhague au Danemark

La célèbre rue de NyHavn avec ses bâtiments colorés et ses bateaux à quai, très touristique, regorge de petits bars en terrasse qui donnent envie de s’arrêter boire une bière bien fraîche…ou un cocktail de fruits bien sûr ! Ou encore déguster un fameux Smørrebrød.

LE sandwich danois par excellence (même si on retrouve sa variante dans les pays Scandinaves). Une tartine de pain de seigle beurrée, avec au choix, saumon, hareng, œufs de poisson, rosbeef, œuf dur…bref, le déjeuner de tout sportif danois qui se respecte.

Goûter à la spécialité du Danemark, le smorrebrod, ou la tartine danoise.

On a aimé s’éloigner un peu pour découvrir des quartiers plus excentrés, comme Norrebro ou Vesterbro. Moins touristique, on y retrouve des petits bars de quartiers très sympa au prix plus abordable. Même si pour notre budget, ça reste serré.

Petits bars de quartier dans Copenhague au Danemark ou les plaids sont de rigueur.

Pas loin de Vesterbro, le fameux Parc Tivoli, une institution Danoise, qu’on a retrouvé à Stockholm, en Suède.

A côté d'une place centrale dans le quartier de Vesterbro à Copenhague au Danemark.

Au Nord Est de la ville, vous retrouverez la statue de la Petite Sirène de Hans Christian Andersen, le célèbre écrivain Danois. Elle est plutôt petite (1,25m) et est apparemment souvent vandalisée (repeinte, tête coupée), bref, rien d’immanquable, mais si vous passez dans le coin, passez voir ce symbole Danois.

Rendre visite à la petite statue de la petite sirène au Nord de Copenhague au Danemark.

Pour aller plus loin…

Envie de vous plonger dans l’univers Danois ? Découvrez notre playlist 100% Danoise sur Youtube !

Bientôt en roadtrip en Europe ? Découvrez nos différents articles sur les pays européens.

1 commentaire sur “Roadtrip en van au Danemark

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *