Chasser les aurores boréales en Laponie

Catégories Finlande, Norvège, Scandinavie, Suède
La légende du peuple Sami en Laponie, raconte que les aurores boréales sont créées par la queue d'un renard.

À la recherche des aurores boréales

Vous en rêvez ? Nous en rêvions aussi… et il faudrait avoir un cœur de pierre pour ne pas être bouleversé en voyant ce phénomène incroyable que sont les aurores boréales.

Lors de notre roadtrip en Europe, nous attendions beaucoup de la Scandinavie et espérions pouvoir voir des aurores boréales…

Et après une dizaine de jours à scruter le ciel…on a fini par en voir. Dans le village de Gamelstad, à Lulea en Laponie Suédoise. Des aurores boréales d’un vert/jaune intense qui dansaient au-dessus de nous et notre van. Un moment inoubliable qui restera à jamais gravé en nous !

Observer les aurores boréales en Laponie pendant notre roadtrip en van en Europe.

Cette chasse aux aurores boréales nous a appris beaucoup de choses.
On vous livre ici tout ce qu’il faut savoir pour optimiser vos chances d’en apercevoir !

1/ Que sont les aurores boréales ?

Tout d’abord, il existe des aurores boréales (hémisphère nord) et aurores australes (hémisphère sud). Dans le Nord on peut en voir en Scandinavie, mais aussi au Canada, en Alaska, en Russie… Ici, vous entendrez plutôt parler de Northern Lights.

  • Visuellement

Cela ressemble à des vagues ou drapés vert/rose/violet qui ondulent dans le ciel.

  • Concrètement

Il s’agit en fait d’un phénomène crée par le vent solaire lorsqu’il s’approche de la surface de la Terre (le vent solaire est créé par une grande quantité de particules qui s’échappent lors d’éruptions solaire puissantes). Le champ magnétique naturel de la Terre la protège, mais celui-ci est bien plus faible au niveau des 2 pôles magnétiques (cercles polaires arctique et antarctique) ce qui génère des embrasements : « les aurores boréales et australes ».

Leurs couleurs peuvent varier du vert/jaune au rose voir même violet selon l’altitude à laquelle se produisent ces embrasements (car la composition de l’atmosphère est différente).

Les différentes couleurs des aurores boréales en Laponie dépendent de l'altitude ou se produit le phénomène.

  • La légende

Le peuple Sami (la population vivant au Nord de la Laponie) raconte que les aurores boréales sont le fruit d’un renard balayant le ciel avec sa queue. Une image que l’on trouve très belle, fan de renard oblige !

La légende du peuple Sami en Laponie, raconte que les aurores boréales sont créées par la queue d'un renard.

2/ Qu’est-ce que la Laponie ?

La Laponie est la région au Nord de la Scandinavie. Elle englobe le nord de la Norvège, de la Suède et de la Finlande. Les villes les plus connues sont Tromso en Norvège, Abisko en Suède et Rovaniemi en Finlande.

C’est dans cette région que l’on franchit le cercle polaire. Tout comme l’équateur ou les tropiques, le cercle polaire est une ligne imaginaire. Celle-ci signifie ici qu’à partir de cette limite, il y a au moins 1 jour par an en hiver où le soleil ne se lève jamais (et plus on se rapproche du cercle polaire, plus la durée de cette nuit sans fin s’allonge). Il en va de même pour le jour sans nuit en été, le fameux «  soleil de minuit «  !

Carte de la Laponie et du cercle polaire en Norvège, Suède et Finlande.

3/ Où voir des aurores boréales ?

Pour le coup la logique veut que plus on se trouve proche du cercle polaire et plus les chances de voir des aurores boréales augmentent. En effet, les tempêtes géomagnétiques sont plus intenses et les nuits plus longues. Donc la Laponie est bien l’endroit idéal pour les apercevoir.

Il n’empêche que si toutes les conditions sont réunies, il est possible d’en voir aussi bien plus bas.
Par exemple à la hauteur de Voss ou Bergen en Norvège, Stockholm en Suède ou Kuopio en Finlande. Et encore, si vous êtes très chanceux, il est apparemment même possible d’en voir dans les pays baltiques. Mais après avoir beaucoup lutté pour les voir en Laponie, je pense que ça doit être assez rare d’en voir si bas.

4/ Comment savoir où et quand les apercevoir ?

Voici les paramètres à prendre en compte pour mettre toutes les chances de voir les aurores boréales de votre côté :

  • L’emplacement

    Le plus au Nord possible, un site bien dégagé et éloigné des endroits trop lumineux qui gênent la bonne visibilité.

  • La période

    Les meilleures périodes sont le printemps et l’automne, puis l’hiver, et enfin l’été (car nuits très courtes). Donc privilégier en priorité les mois de Février à mai et de Septembre à Novembre.

  • Les KP

    Très important, un terme un peu barbare mais qui est la clef de la chasse aux aurores boréales et pour nous l’indice le plus important à surveiller. L’indice Kp (Planetary K-Index) exprime la magnitude des tempêtes géomagnétiques (la force des embrasements). Il va de 0 à 9 et plus le chiffre est grand plus les probabilités d’observer des aurores sont hautes ! (voir plus bas comment connaitre les prévisions de KP).

Indice KP minimum pour observer les aurores boréales en Laponie.

  • La météo

    Tous les paramètres auront beau être de votre côté, si le ciel est nuageux, fini les aurores boréales. Vous aurez beau être à Abisko, en Mars avec KP 7, si le ciel est couvert, vous ne verrez pas ce phénomène spectaculaire !

  • La chance

    Du coup oui, il faut un peu de chance pour que tout soit réunis… de même, les aurores peuvent durer 1 nuit entière comme seulement 10/15 minutes. Donc si vous ne regardez pas le ciel au bon moment, vous pourrez rater ce spectacle magique.

Avoir la chance d'observer des aurores boréales en Laponie.

Nous avons rencontré un couple d’allemands qui venaient en Laponie pour la 3ème année consécutive et qui a vu les aurores pour la 1ère fois cette année. A l’inverse, on a rencontré quelqu’un qui a eu la chance de les voir à Voss début Septembre alors qu’il ne les cherchait pas.

>> Indice KP, les applications Smartphones

Plusieurs applications smartphones existent et certaines sont d’une bonne aide, d’autres sont assez basiques. Bien sûr, on ne les a pas toutes tester mais voici nos conseils :

  • Pour la Norvège, nous avions Norway Lights. Une application qui semble très user friendly et vous indique par un Go / Try ou Wait la probabilité de voir les aurores boréales, par ville. Ça semble trop beau, et ça l’est. En fait, elle ne prend pas tout en compte, cette application nous semble assez touristique.

Plus poussées, les applications Aurora Forcast et Aurora Now sont beaucoup plus pointues. Moins simple de premier abord, il suffit de se concentrer sur quelques informations pour avoir les prévisions les plus importantes.

Aidez-vous d'applications smartphone pour connaitre les prévisions d'observation d'aurores boréales

Si vous voulez allez encore plus loin et comprendre le phénomène en détails, personnellement nous avons bien aimé ce site.

5/ Les tours organisés

Bien sûr, dans la plupart des villes du Nord, il existe de nombreux tours organisés avec des guides qui vous emmèneront dans des lieux bien situés, dégagés avec une bonne luminosité. Ils vous expliquent ce que sont les Northern Lights, la légende Sami et sûrement plein d’autres anecdotes… autour d’un feu et d’un bon café chaud. Certainement très pratique et agréable.

Mais je pense qu’on peut tout à fait les trouver soit même, des fois même sans les chercher !
Et lorsque l’on fait un tour d’Europe en van avec un budget serré, on fait comme on peut, et de notre côté, on en est plus que ravi !

On vous souhaite bonne chance et surtout, une météo clémente !!!

Vous préparez un roadtrip en Europe ? Retrouvez nos différents articles sur les pays Européens.

En scandinavie : Suède, Norvège, Danemark, Finlande.

4 commentaires sur “Chasser les aurores boréales en Laponie

  1. Magique…fantastique …un moment inoubliable pour vous certes et pour nous pour avoir la chance de le partager
    Toute une documentation accompagne ce phénomène exceptionnel …félicitations à vous deux
    Gros bisous et continuez à nous combler par vos multiples découvertes
    Bisous
    Helene

    1. Merci Hélène pour ce message qui donne envie de continuer à partager ces moments incroyables. Il faut toujours avoir des projets et essayer d’en réaliser autant que possible ! « Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec on atterrit dans les étoiles », Oscar Wilde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.