Vous avez très envie d’emmener votre compagnon à 4 pattes avec vous ? Nous sommes bien placés pour vous comprendre. On emmène notre chien, Huacachina un peu partout dès qu’on le peut. Mais bien sûr, ça demande un peu d’organisation.

Voyager avec un chien à l'étranger par Ze Caillou

Voyager à l’étranger avec un chien

Les réglementations ?

Tout va dépendre de votre destination. Les réglementations diffèrent d’un pays à un autre, et pas qu’un peu. On peut passer de « Zéro » jour de quarantaine à plusieurs semaines et on ne vous parle pas des papiers et autres tests. Souvent les législations des îles (Angleterre, Australie…) sont plus strictes (risques de propagation de maladie…). Bien se renseigner auprès de l’ambassade du pays de votre choix.

Grandes tendances des pays plus ou moins stricts* :

Réglementations Europe Réglementations Asie et Océanie Réglementations Amérique du Nord Réglementations Amérique Latine Réglementations Afrique et Moyen Orient Image HTML map generator

Néanmoins, les législations évoluant rapidement, le mieux est toujours de se renseigner auprès de l’ambassade du ou des pays concernés. Le site pettravel est une bonne source pour tout ce qui concerne les animaux en voyage (mais en anglais uniquement). Sur leur rubrique passeport, vous pouvez directement faire votre recherche pays par pays.

*Basé sur les informations données par le « Guide du clébard » du Routard.

Vaccins et papiers pour voyager en Europe ?

  • Animal à jour de ses vaccins (dont la rage) avec son carnet de santé
  • Animal identifié par puce électronique
  • Avoir le passeport Européen de votre animal
  • En provenance des zones tropicales (comme nous de la Réunion), il est recommandé de faire également les tests pour la dirofilariose et ehrlichiose (maladies tropicales).
  • Faire un certificat de bonne santé 5 jours avant le départ.
  • Attention : pour l’Angleterre, l’Irlande, la Suède ou Malte, les règles sont plus strictes et évoluent régulièrement. Par exemple, pour l’Angleterre, il faut faire avant votre entrée dans le pays :
    • un certificat de vermification (et bonne santé)
    • un certificat qui atteste que l’animal est traité contre les puces et les tiques

Nous mettrons cette partie à jour lors de notre voyage en Europe ! Comme ça vous n’aurez plus aucun secret sur la difficulté ou facilité de passer d’un pays à l’autre.

Prendre l’avion avec son animal de compagnie

Ce qu'il faut savoir lorsque l'on voyage en avion avec son chien par Ze Caillou

Avant de faire prendre l’avion à un animal, il faut penser à 2 ou 3 choses. D’abord se renseigner auprès des différentes compagnies aériennes. Type d’animal, cage de transport, médicaments et prix du billet.

Hormis les chiens et les chats, tout autre animal devra voyager par fret. Attention, bien se renseigner pour les chiens de type 1 et 2 (assimilés à des chiens potentiellement dangereux) et les animaux à nez retroussés (Quid mettre les races ? à cause des problèmes respiratoires). Ils sont souvent interdits de voyage en avion.

Les conditions de voyage diffèrent entre les compagnies aériennes et les destinations, mais sont souvent assez proches. Les données ci-dessous sont prises en comparant les compagnies Air France, Air Austral et Corsair.

Des chiffres clefs pour voyager en avion avec son chien

  • Cabine ou soute ?
    • Cabine : généralement pour être accepté en cabine votre chien et son sac de transport doivent faire moins de 5kg. Jusqu’à 8 kg avec Air France.
    • Soute : en fonction des compagnies, sont acceptés en soute les animaux (+ cage) allant jusqu’à 50/75kg.
    • Fret : au-delà de 50/75kg.
  • Age ? Pour voyager votre animal doit avoir plus de 2 mois (dépend également de votre destination).
  • Tarifs ? Voyager en cabine coûte généralement un peu moins cher. Selon les compagnies les prix varient. En moyenne il faut compter entre 20 et 100€ dans les pays Européens et DOM/TOM et jusqu’à 200€ pour les autres destinations.
  • Documents à présenter ? Se renseigner auprès de votre compagnie car cela diffère beaucoup de l’une à l’autre (ex : certificat de bonne santé, de vaccination, de tatouage ou puce…).
  • Cage de transport ? Pour prendre l’avion, vous aurez besoin pour le transport de votre animal, d’une cage aux normes IATA adaptée à sa taille. Attention, ne la prenez pas trop « juste ». Des amis à nous se sont déjà vu refuser l’embarcation de leur toutou pour motif de cage trop petite. L’animal doit pouvoir se tenir debout à l’intérieur sans être gêné. On vous conseille de ne pas y penser à la dernière minute car :
    • Ce n’est pas donné (entre 50 et 200€ en fonction de la marque de votre cage et la taille de l’animal).
    • Il est fortement recommandé d’habituer votre boule de poil à rentrer dans sa cage sans stress. Pour que le jour J, le rentrer dans sa cage ne soit qu’une formalité.
  • Médicaments ? Vous pouvez voir avec un vétérinaire pour lui prescrire des médicaments (antistress, somnifère…).

Autres conseils pour le voyage de votre chien

  • Le faire courir un peu avant de le mettre dans sa cage pour plusieurs heures.
  • Ne pas lui donnez à manger juste avant le départ (au moins 4 heures avant).
  • Lui faire une cage confort (un tapis ou matelas dans le fond de la cage).
  • Lui laisser un vêtement porté après une bonne session de sport !

Les affaires indispensables pour votre chien ?

Les affaires essentielles pour son chien lorsqu'on prépare un voyage Ze Caillou

En dehors des besoins liés au voyage en lui-même (cage…), il faut un minimum pour votre toutou. Ici les indispensables, et les petits plus bien pratiques :

  • 1 laisse. Même très sage, beaucoup d’endroits n’autorisent pas les animaux sans laisse.
  • 1 gamelle pliable. Beaucoup plus pratique à transporter dans le sac.
  • 1 collier à led lumineux. Cela semble gadget, mais c’est super lorsque vous êtes à l’extérieur de nuit. Nous nous en servons régulièrement en camping, feu de camp. Ca évite d’avoir à chercher son chien dans l’obscurité toute la soirée tout en le laissant gambader dans les environs.
  • 1 piquet « tire-bouchon ». A l’extérieur, ce piquet se visse dans le sol et permet d’attacher la laisse de votre toutou. Encore une fois, très utile en camping.
  • Les vêtements d’hiver…heureusement, le ridicule ne tue pas… Lorsque vous voyager dans des pays froids, dites-vous que la toison de votre compagnon à 4 pattes ne suffit pas forcément. Surtout quand comme nous, vous venez des îles. Allez, c’est parti pour une session shopping d’anthologie pour trouver la jaquette et les socquettes parfaites !

Sortir avec son chien : focus sur la Réunion

Une fois à la Réunion, pas de restrictions particulières.
En détails :

En randonnée.
La plupart du temps, pas de souci. Bien se renseigner au préalable sur les étapes de la marche (échelle, tunnel, bassin). Surtout si vous êtes seul avec votre animal, car certains passages peuvent nécessiter de passer le chien à une autre personne. Personnellement, Huaca a pas mal baroudé sur notre île et seules 2 ou 3 marches lui ont résisté.

A la plage.
Les chiens sont interdits après 8h du matin et jusqu’à 18h. Donc aucun souci pour les balades matinales ou les couchers de soleil en été ! Si en plus, tout comme la notre, votre chien aime l’eau, alors ça sera juste un pur bonheur !

Au restaurant/rondavelle/bar.
Tout dépend du type d’établissement. Nous appelons toujours en amont pour savoir si les chiens sont acceptés. Généralement, lorsque les établissements sont ouverts (terrasse à l’extérieur, restaurant en bord de plage) et que votre animal de compagnie est en laisse, ça ne pose pas de souci. Bien sur, pour les restaurants fermés, c’est très rare… et ça se justifie !

Auberges et gîtes.
Certaines auberges et gîtes acceptent les animaux de compagnie. Bien sûr, il faut avoir un animal bien éduqué et venir avec une laisse. Quelques établissements Dog friendly : Gite Îlot Paradisiaque, (appeler certains établissements pour avoir une petite liste).

Partir en randonnée ou camping avec son chien à la Réunion par Ze Caillou