L’homologation VASP ou non pour mon van aménagé ?

Catégories Road trip, Van Life
Découvrez si votre van aménagé a besoin de l'homologation VASP.

L’homologation VASP est-elle vraiment obligatoire pour un van aménagé ?

Vous avez ou êtes à la recherche d’un van aménagé et vous avez lu beaucoup de choses concernant l’homologation VASP ? Vous ne savez toujours pas trop de quoi il s’agit et/ou si vous en avez besoin pour votre van ?
Voici des informations utiles concernant le VASP que l’on a rédigé dans cet article, suite à notre propre expérience.

Quand n’ai-je pas besoin de l’homologation VASP ?

Nous allons voir dans cet article :

  • 1. Ce que signifie le « VASP » et ce que ça implique.
  • 2. S’il est toujours nécessaire de passer l’homologation VASP pour un van aménagé par soi-même.
  • 3. Ce que dit la législation concernant l’obligation de passer l’homologation.
  • 4. L’exemple de l’aménagement de notre van (qui n’a pas besoin de l’homologation).

L'aménagement de notre van fait qu'il ne nécessite pas l'homologation vasp.

1. D’abord, qu’est-ce que le VASP ?

VASP : Véhicule Automoteur Spécialisé de PTAC (inférieur ou égal à 3,5 tonnes).

Depuis le nouveau contrôle technique, la première contrainte qui semble s’imposer aux propriétaires de vans et fourgons aménagés fait maison est l’obligation de mettre en conformité le certificat d’immatriculation (la carte grise) avec le type du véhicule (champs d’information J.1).

On lit par exemple que pour un véhicule utilitaire en catégorie CTTE (camionnette) à l’origine, mais aménagé par vos soins, il faut maintenant passer en carte grise VASP pour pouvoir continuer à passer le contrôle technique.

>> Ceci n’est pas toujours vrai, car pour avoir à passer l’homologation VASP, il faut que votre véhicule soit considéré comme une auto caravane ! Retrouvez plus bas, les critères qui définissent un véhicule aménagé comme une auto caravane.

2. Ai-je besoin de l’homologation VASP pour un van aménagé ?

Depuis mai 2018, c’est la question que beaucoup de vanlifers / propriétaires de van se posent, et nous les 1ers.

Passer le contrôle technique avec son van aménagé non VASP ?

En effet, en mai 2018, la nouvelle législation est tombée et depuis tout est assez flou (directive 2007/46/CE qui décrit les critères qui définissent « l’autocaravane » et donc la nécessité de passer l’homologation) ! Tout le monde nous a dit que notre van avait perdu de la valeur, qu’on ne pourrait plus passer de contrôle technique. Que passer le VASP était long et fastidieux (et coûteux) … bref… coup de pression.

On était sûr de devoir y passer et pourtant, depuis mai 2018, nous avons passé 2 fois notre CT sans problème.

Découvrez les critères qui définissent votre van comme une auto caravane.

3. Que dit la législation ?

Donc notre grande question c’était : est-ce que je vais pouvoir passer le CT sans l’homologation VASP ?
La réponse que l’on trouve le plus sur internet (et pas que sur internet) est NON. Mais pourtant, ce n’est pas toujours vrai. Après avoir fouillé, nous avons trouvé les infos suivantes :

Dans la directive 2007/46/CE, il est écrit que pour être obligé de passer l’homologation VASP, il faut avoir les 4 critères cumulatifs ci-dessous. C’est-à-dire que normalement, si votre van ne cumule pas ces 4 critères en même temps, vous ne devriez pas être obligés de la passer ! Même si l’aménagement n’est pas amovible (c’est-à-dire qu’il ne peut pas se retirer en moins de 2h).

Et c’est aussi comme ça que l’interprète les centres de contrôle technique que nous avons rencontrés !

Les 4 critères cumulatifs qui définissent « l’auto caravane » et pour lesquels vous devez passer l’homologation VASP :

  • Un lit/une couchette qui nécessite une conversion (de canapé en lit)
  • Des sièges et une table
  • Des rangements
  • Un espace cuisine avec gaz ou électricité

Retrouvez ici la directive entière, mais surtout en page 64-65, le point 5.1 qui décrit les 4 critères cumulatifs qui définisse le véhicule comme autocaravane soumise à statut VASP.

Si votre van n'est pas considéré comme auto caravane, pas besoin de l'homologation vasp.

4. L’aménagement de notre van

En avril 2017, nous avons acheté un van Volkswagen Transporter 9 places que nous avons aménagé. Il reste 2 places à l’avant et à l’arrière nous avons :

  • un canapé qui se transforme en lit en rajoutant une planche en bois,
  • des rangements,
  • de l’électricité via un panneau solaire + batterie solaire à déchargement lent
  • et un espace cuisine sans gaz (évier et eau).

Nous retirons donc la planche en bois pour le CT, donc il ne reste que le canapé non convertible en couchette.
Nous n’avons pas de table, juste des tablettes rétractables.
Notre espace cuisine se compose d’un évier avec pompe à eau, mais pas de plaques intégrées. Nous retirons juste le réchaud pour le contrôle technique.

Donc nous n’avons que 1/2 points sur les 4 (rangements et espace cuisine), selon l’interprétation, malgré un aménagement non amovible.

Même avec un coin cuisine, pas besoin d'homologation vasp pour notre van aménagé.

Depuis le passage de la loi, nous avons donc pu passer le contrôle technique 2 fois. En décembre 2018 en Haute Savoie chez Dekra et en juin 2019, à Narbonne chez Norisko. Et ce sans avoir à parler de la directive, nous avons juste dit que nous avions un van aménagé sans gaz ni table et basta. Sur la carte grise nous sommes toujours noté comme VP.

Voilà, on espère que si comme nous avez cherché des heures des infos sur des forums, cet article vous sera utile !

Alors, n’hésitez pas à nous envoyer un petit message c’est le cas ou si vous avez des questions.
Vous pouvez nous suivre sur Facebook, insta, youtube ou vous abonnez à notre blog de voyage (en bas de page) pour retrouver nos bonnes astuces et nos idées de roadtrip en van en Europe.

Partir en voyage en Europe en combi van avec Ze Caillou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.